Les fonds diversifiés patrimoniaux : A inclure dans vos contrats d’assurance vie multisupports

Les fonds diversifiés patrimoniaux visent à générer une performance significative dans la durée tout en préservant le capital de leurs clients lorsque la situation des marchés fait peser un risque de perte important.

Leur particularité tient au fait que l’allocation des actifs est flexible et peut  varier en fonction des conditions de marchés et des prévisions des gérants. Les gérants ont une grande latitude en termes de classes d’actifs, de régions d’investissement, de secteurs et visent donc à profiter des grandes tendances de marché.

Ce sont en général des fonds mixtes, qui investissent dans des actions, des obligations et des produits du marché monétaire. Leur univers d’investissement global leur donne la possibilité de profiter d’opportunités qui dépassent le cadre européen et même celui des pays développés. La prise en compte de nombreuses zones géographiques permet également de réduire le risque global en raison d’une diversification potentielle plus importante mais également d’une meilleure répartition du risque politique.

Il s’agit de solutions clés en main dont la gestion est confiée à des experts qui adapteront le portefeuille au fil du temps en respectant un cahier des charges précis en termes de niveau de risque et d’objectif de performance.

Leur objectif est donc la croissance du capital sur un horizon d’investissement de moyen-long terme, en général 5 ans, en tirant parti des opportunités offertes par les marchés haussiers tout en visant à réduire les pertes dans les phases de baisse.

Le contexte actuel :

La performance des fonds diversifiés a été globalement bonne ces 5 dernières années en raison notamment de la performance des marchés actions mais également de la hausse des marchés obligataires. Même si les actions vont certainement rester un des principaux moteurs de performance des fonds diversifiés patrimoniaux ces prochaines années, les taux d’intérêts proches de zéro et leur probable remontée semblent sonner le glas de l’âge d’or obligataire. Même les obligations à haut rendement, qui ont bien performées ces derniers temps et ce avec une volatilité réduite, semblent difficilement pouvoir continuer sur cette tendance.

 

La construction des portefeuilles des fonds diversifiés doit également être repensée. L’intervention des banques centrales remet partiellement en cause les corrélations naturelles entre actions et obligations et donc l’idée même que la partie obligataire pourrait compenser en partie le risque de baisse des actions.

 

L’adage « les performances passées ne préjugent pas des performances futures » n’a jamais été aussi vrai que dans l’environnement actuel pour les fonds diversifiés patrimoniaux. De nouvelles sources de rendement nécessitent donc d’être explorées !

 

Les solutions :

 

Mettre en œuvre une approche innovante afin d’apporter encore plus de flexibilité dans la gestion des fonds diversifiés patrimoniaux est nécessaire.

Pour cela, les stratégies de performance absolue, comme actifs de diversification et de décorrélation, semblent particulièrement pertinentes. Ces stratégies, qui offrent une alternative aux placements obligataires, ont pour objectif d’offrir une performance positive régulière quel que soit l’environnement de marché.

Elles sont néanmoins parfois complexes à mettre en œuvre et nécessitent un haut niveau d’expertise. La multi gestion peut être dans ce cas être un moyen efficace de les utiliser efficacement. Mais pour cela, il est nécessaire d’avoir des gérants spécialisés sur ce type de stratégies et surtout d’avoir un bon conseiller en gestion de patrimoine.

N’hésitez pas à nous contacter.

Trouvez votre conseiller en gestion de patrimoine

Votre question à un conseiller en patrimoine

Domaine d'expertise

Votre message

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Saisissez le code suivant:

captcha

Les partenaires du GNIP

PERL AURIS Vie Plus apicap Solstice